Blogue

L’ergonomie au travail

L’ergonomie se définit comme l’étude de notre façon de travailler. L’objectif est d’examiner les conditions de travail et les relations entre les personnes et les machines dans le but de les améliorer en les rendant confortables et sécuritaires.

Pour éviter les blessures, il est important d’interagir en harmonie avec son milieu de travail. Pour ce faire, les postures inconfortables et les mouvements répétés doivent être limités ou évités. De plus, l’organisation ergonomique de l’environnement de travail doit être prise en compte. Le travail doit être organisé de manière à ce que l’espace offert à l’employé soit ajusté à son corps et à ses mouvements.

Le travail à l’ordinateur augmente drastiquement les risques de microtraumatismes répétés (MTR), lesquels sont causés par la répétition de petites tensions musculaires. En effet, à lui seul, le changement de la position de l’écran, du clavier et de la souris peut faire une grande différence sur le confort de l’employé.

Les MTR les plus fréquents sont les tendinites et les douleurs dorsales, lesquelles sont attribuées à des mouvements répétés et de l’inaction sur une longue période devant l’écran d’ordinateur.

Éviter les blessures

Afin d’éviter les lésions musculo-squelettiques causées par le travail de bureau, l’ajustement de la posture devant son poste de travail est primordial. Une bonne harmonie entre la posture, la surface de travail, l’écran, le fauteuil et les accessoires est essentielle à la prévention des douleurs chroniques.

  • La posture : L’adoption d’une bonne posture consiste à maintenir la tête droite en évitant l’inclination du cou. Le dos doit être soutenu par le dossier de la chaise afin de conserver la courbe naturelle du bas du dos. De plus, les cuisses doivent être en position horizontale et les pieds doivent être posés à plat sur le sol.
  • Le fauteuil : Pour être à la bonne hauteur, le siège doit être à la hauteur des genoux en position debout. En position assise, le dos doit légèrement incliner vers l’arrière et le siège ne doit pas faire de pression derrière les genoux. Finalement, il est important de bien ajuster et d’utiliser les appuis-bras. Ceux-ci permettent de reposer les épaules et le dos.
  • La surface de travail : La hauteur de la surface de travail doit être à la hauteur des coudes et les objets utilisés le plus fréquemment devraient être à la portée de la main. Ils doivent être accessibles en un mouvement de bras.
  • Les accessoires : Le clavier et la souris sont les principaux accessoires d’un ordinateur. Ils sont aussi l’une des principales causes d’inconfort chez l’usager qui répète les mêmes mouvements. Par conséquent, l’employeur doit s’assurer que ses périphériques sont confortables avant de les imposer à ses employés. Il est aussi important d’alterner le côté d’utilisation de la souris afin de soulager l’inconfort et prévenir les blessures.
  • L’écran : L’écran d’ordinateur doit préférablement être à un bras de distance du visage. Il doit également être dressé de manière à ce que l’usager n’ait pas à incliner la tête pour le regarder. Enfin, pour éviter de fatiguer les yeux, l’éclairage ne doit pas être éblouissant. Il est d’ailleurs recommandé de regarder au loin plusieurs fois par jour pour relaxer la vision.

Finalement, il est à retenir qu’être en position assise sur une longue période de temps cause de l’inconfort. Pour minimiser les risques de blessures et demeurer confortable tout au long de la journée, il est suggéré de faire divers étirements, et ce, une fois à l’heure. Les raideurs au cou, aux épaules et au dos seront ainsi diminuées ou évitées.

#Ergonomie #SST #TravailDeBureau

Poursuivre votre lecture

Tous les articles
Comment améliorer la rentabilité d’une entreprise grâce à une saine gestion SST

La rentabilité de votre entreprise passe aussi par la bonne gestion de votre dossier en santé et sécurité du travail (SST). Au Québec, chaque employeur doit payer une cotisation annuelle à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), laquelle administre le régime de SST.

L’innovation au service de la santé et de la sécurité du travail

En matière de santé et de sécurité du travail (SST), peut-on espérer transformer des résultats négatifs en résultats positifs sans apporter de changements? Poser la question, c’est y répondre!